Accueil, Nouvelle-Zélande, Voyage

Une semaine en Helpx

Bonjour tout le monde, on se retrouve aujourd’hui pour le tout premier article de notre nouvelle vie en Nouvelle-Zélande. Notre aventure a débuté le 7 février à Auckland après plus de 36h de vol avec d’abord une petite escale à Paris sous la neige (oui oui, il s’est décidé à neiger pile au moment de notre départ alors qu’on attendait ça avec Thomas depuis 1 mois en France). Une autre de 8h à Singapour, où nous en avons d’ailleurs profité pour nous baigner dans la piscine sur le toit d’un bâtiment de l’aéroport. Nous avons pu nous rafraichir et surtout prendre une douche car après autant d’heures de vol je peux vous dire que ça fait énormément de bien !

Fraîchement arrivés à Auckland, nous avons pris les shuttles à la sortie de l’aéroport, moins chers que les taxis. Nous avions réservé un Airbnb pendant 5 jours afin de traiter toute la paperasse, c’est-à-dire l’ouverture du compte en banque, l’obtention de notre numéro IRD (pour les impôts sinon on ne peut pas travailler), l’abonnement à un nouveau forfait téléphonique et bien évidemment la recherche de notre future maison, alias le van. Je ne m’étalerai pas sur le sujet “administratif”, donc, si vous voulez connaître les procédures à suivre, quand on arrive dans un pays en Work Holiday Visa, n’hésitez pas à m’envoyer un email, je répondrai à toutes vos questions.

Pour en revenir à notre séjour à Auckland, nous n’avons pas vu grand chose car il a plu NON-STOP pendant les 5 jours ! Nous sommes donc restés à l’Airbnb tout ce temps et les seules fois où nous sortions, c’était pour se nourrir… Au moins, on a pu récupérer du décalage horaire ! De toute façon ce n’est pas très grave, nous repartons d’Auckland à la fin de notre voyage, nous aurons donc tout le temps de visiter cette ville plus tard. Durant ces quelques jours, nous avons tout de même réussi à trouver notre maison roulante, mais je vous en parlerai dans un prochain article.

Comme nous ne pensions pas trouver notre van aussi vite, nous avions quand même fait le choix de rallonger notre séjour près d’Auckland. Nous avions décidé de vivre pendant une semaine chez une famille Néo-zélandaise, en Helpx. Pour faire court, vous êtes hébergés chez l’habitant gratuitement, avec le repas compris, en échange de quelques heures de divers travaux (4h à 5h par jour). Vous pouvez travailler dans une ferme, où vous vous occuper du jardin, ou faire des travaux dans la maison, garder des enfants, etc, il y en a pour tous les goûts. L’inscription sur le site coûte seulement 20$ (si vous ne payez pas, vous n’aurez pas accès à la description des familles et donc vous ne pourrez pas entrer en contact avec elles). Nous avions décidé également de choisir cette option afin d’être immergés directement dans la culture Néo-Zélandaise et pour améliorer notre anglais, qui je vous l’avoue n’était pas fameux à notre arrivée.

Nous avons donc trouvé notre famille d’accueil avant d’arriver en Nouvelle-Zélande. Nous avions communiqué avec elle un peu avant notre arrivée afin de connaître leurs attentes pour la maison mais surtout pour faire connaissance. Nous étions donc hébergés chez Michelle et Brent, un couple d’une quarantaine d’année avec une fille de mon âge. Brent travaille dans le placement boursier, il conseille et aide des clients assez aisés à bien placer leur argent. Quant à Michelle, elle est styliste pour sa fille qui vient de créer sa propre marque de vêtements. Elle gère également les 12  propriétés qu’ils ont ensemble avec son mari… Ils ont aussi un petit chien qui se prénomme Lockie (comme le chien de Thomas). Imaginez-vous l’environnement dans lequel nous allions vivre pendant une semaine. Nous nous étions fait tous les scénarios possibles avant notre arrivée mais on était loin de s’imaginer ce qui nous attendait ! 

On est donc arrivé tranquillement chez eux, sans personne pour nous accueillir, comme si nous étions chez nous. Ils nous avaient laissé les clefs, cachées dans un pot de fleurs, car Michelle était partie pendant 2 semaines en Afrique du Sud, voir sa famille. Brent ne pouvait également pas nous accueillir ,car il travaillait, et sa fille n’habitait plus chez eux. JAMAIS en France vous ne verrez une famille laisser entrer des inconnus dans leur maison sans les avoir rencontré avant. Ici c’est totalement différent, les gens se font confiance entre eux et l’atmosphère est beaucoup moins stressante qu’en France. Quand on est arrivé dans le quartier, on pensait que c’était une blague, mais alors quand on est arrivé devant la maison là encore pire… UNE MAISON MAGNIFIQUE SUR PLUSIEURS ÉTAGES ! Je vous laisse juger avec les photos.  

Nous avons passé une semaine remplie de générosités, d’échanges et d’émotions. Brent est une personne d’une telle gentillesse et qui donne sans compter.  Nous n’avons presque pas travaillé puisque le temps fut assez mitigé.Thomas s’est un peu occupé du jardin et notre tâche quotidienne était de faire à manger tous les soirs. Je vous rassure, grand cuisinier que nous sommes, nous n’avons rien inventé comme recette. Tous les dimanches, une société  leur livre, pour la semaine, des courses avec chaque jour une recette qui correspond aux aliments reçus. Nous n’avions qu’à suivre la recette et je peux vous dire qu’on s’en est très bien sorti. On a également aidé sa fille à distribuer des flyers, pour son concept store, et bien évidemment nous nous sommes occupés tous les jours de Lockie, qui nous a vite adopté. Au final, on s’est beaucoup plus relaxés qu’épuisés au travail ! Tous les soirs Thomas prenait une bière avec Brent et au repas nous prenions un vin différent à chaque fois… Il nous a également amené dans un marché sur Auckland pour prendre le petit déjeuner et nous a aidé à régler des petits détails avec le van. Il a même invité des anciens helpx Français qu’il avait eu auparavant (ils vivent maintenant en Nouvelle-Zélande) afin qu’ils puissent nous apporter des conseils pour la suite. Nous avons passé une superbe semaine et nous l’avons quitté avec beaucoup de regrets. Mais ce n’est pas un adieu, seulement un au revoir, car nous sommes arrivés beaucoup trop chargés en Nouvelle-Zélande (2 valises chacun et un gros sac de voyage en plus pour moi), donc Brent et Michelle nous gardent nos valises le temps que l’on fasse notre road trip. Autant vous dire que ça ne l’aurait pas du tout fait si on les avait gardé, ah ah !

Nous partons donc afin sur la route, ce qu’on attendait depuis notre arrivée, avec notre beau et grand van, le beau temps et la chaleur pour nous accompagner pendant 3 semaines dans l’île du nord avant de commencer la saison des kiwis pendant 3 mois !

 

You may also like

Leave a Reply