Accueil, Nouvelle-Calédonie, Voyage

Les retrouvailles en Nouvelle-Calédonie

Hello à tous ! Après être revenu quelques jours en Nouvelle-Zélande, pendant la finale de la coupe du monde qui s’est déroulée le même jour que l’ANNIVERSAIRE de Thomas, nous avons décollé à nouveau pour une nouvelle île du pacifique, la Nouvelle-Calédonie ! Cette fois-ci pour des raisons assez exceptionnelles : la sœur de Thomas y effectuait son stage et le père de Thomas avait fait en sorte d’y trouver le remplacement d’un médecin, afin que nous puissions nous retrouver, cet été, à l’autre bout du monde ! 

Je n’ai pas besoin d’épiloguer 100 ans sur l’excitation que nous avions de retrouver tout le monde, surtout Thomas bien évidemment ! Cela faisait déjà 6 mois que Thomas n’avait pas vu sa famille et il attendait ce moment avec grande impatience et ,de plus, son frère était également du voyage. Je vous avoue également que retrouver un cocon familial n’était pas pour me déplaire (et puis la famille de Thomas est devenue un peu la mienne aussi). 

Nous sommes donc arrivés en début de soirée en Nouvelle-Calédonie, accueillis par le frère de Thomas. Les retrouvailles ont été très émouvantes. C’était à la fois bizarre et excitant de se retrouver à l’autre bout du monde après tout ce temps ! S’en est suivi, un peu plus tard, l’arrivée du papa de Thomas et de sa sœur, avec bien évidemment beaucoup d’émotion. Avant de vous raconter les activités que nous avons pu faire durant notre séjour, j’aimerai vous préciser certains détails, car ce séjour était organisé dans un contexte un peu particulier. Le père de Thomas bénéficiait de la maison du médecin qu’il remplaçait ainsi que de sa voiture. Donc, nous logions tous au même endroit et non dans un hôtel. La sœur de Thomas étant en stage, elle nous rejoignait surtout le week-end et parfois le soir, en semaine. Le père de Thomas travaillait tous les jours, mais un jour sur deux c’était soit le matin soit l’après-midi. En général il ne travaillait pas le week-end. Quand il ne travaillait pas l’après-midi, cela nous permettait de faire plus d’activés, tous les 4, et de profiter du pays. Sachez que nous savions très bien que ça ne serait pas la grande aventure et cela ne nous dérangeait pas, car nous étions tous ensemble. Je vous rassure, nous avons quand même eu la chance, en 3 semaines, de découvrir des endroits merveilleux et je peux vous dire que c’est un niveau au dessus des îles Fidjiennes que nous venions de visiter quelques jours avant! 

Notre première activité (celle qui me laissera un souvenir indélébile) fut l’excursion à “L’île des Pins” ! Mais je vous en parlerai dans cette article ici

Notre deuxième grosse activité fut une sortie en bateau vers les îlots proches de Nouméa. Le père de Thomas ayant son permis, c’était vraiment plus chouette d’être indépendant et de pouvoir  choisir les îlots où se poser, sans être en excursion avec une vingtaine de personnes ! Et puis, il n’y a pas à dire… les îlots en Nouvelle-Calédonie sont d’une telle beauté , très préservées et sauvages, sans aucune habitation et structure touristique. Des coraux encore intacts avec une grande diversité de vie sous marine… Et puis, je ne vous raconte même pas de la beauté des plages… Des bans de sable à perte de vue avec autour une eau cristalline, une magnifique carte postale. Nous avons donc passé la matinée sur l’îlot “Signal” et nous y étions seul au monde ! Nous avons pu profiter d’une session de snorkelling vraiment cool ! Nous avons croisé au moins 5 tortues, des poissons par milliers et très différents de ceux que j’avais pu voir lors de mes précédents voyages.

Il a quand même fallu partir, de ce magnifique coin de paradis, pour éviter de se faire prendre au piège de la marrée ! Nous avons donc repris le bateau en direction d’un autre îlot non loin de celui-ci (je ne me souviens plus de son nom). Il fut notre point d’encrage pour le repas du midi. Encore une fois, c’était magnifique comme vous pourrez le voir sur les photos. Nous n’avons pas accosté sur l’îlot, de peur encore une fois d’être coincés. Nous avons quand même pu apercevoir, depuis le bateau, des petits requins à pointe blanche. Nous en avons également profité pour faire du wakeboard, le père à Thomas en avait loué un pour la journée, car l’endroit était vraiment propice. Eau peu profonde et cristalline, donc plus rassurant quand vous lâchez le liche et que vous vous retrouvez, tout seul en plein milieu de l’eau, le temps que le bateau revienne…Là, je peux vous assurer que votre imagination peu vite partir très, très, très loin….

Nous avons fini la journée sous un ciel un peu plus voilé à l’îlot “Amédée”, qui est apparemment l’activité la plus populaire depuis Nouméa. Il est réputé pour posséder en son cœur son célèbre phare d’une hauteur de 56 mètres, avec 247 marches à monter pour atteindre le sommet. Mais malheureusement il venait de fermer ses portes quand nous y sommes arrivés (je crois que c’était 15h la dernière visite). Alors je ne sais pas du tout si le temps y était pour quelque chose, mais à la surprise générale, nous n’avons pas du tout aimé cet endroit… Beaucoup trop touristique, pas du tout sauvage et aménagé justement pour les tours opérateurs avec des transats partout et un gros restaurant… Pour le coup, nous n’y sommes pas restés très longtemps. Nous avons quand même croisé dans l’eau quelques tortues qui menaient leur vie tranquillement, à peu de profondeur. Cette belle journée s’est achevée ici et je repars encore une fois avec des images plein la tête !

La dernière activité que nous avons faite seulement à trois, Thomas, son père et moi, car Marion l’avait déjà fait et le frère à Thomas n’était ici que pendant 2 semaines, fut Bourail. Impossible pour moi de quitter la Nouvelle-Calédonie sans y aller faire un tour, tant j’en avais entendu parler comme un MUST DO ! Bourail se trouve à environ 1h30 de Nouméa et, encore une fois, les plages et les paysages reflètent bien la beauté du pays.. Notre première halte fut la plage de “Poé” qui est encore une fois à couper le souffle ! Vous avez pied pendant très, très longtemps, l’eau est très claire et le sable doux, vraiment un très bel endroit !

Nous avons ensuite fait une halte sur la plage de la “Roche Perchée” et nous avons rejoint ensuite la baie des tortues, beaucoup plus sauvage, avec une mer agitée à cette époque de l’année. Nous en avons également profité pour aller prendre des photos sur différents points de vue.

Bien évidemment, nous avons fait beaucoup de petites activités à Nouméa où la plupart du temps nous nous posions sur une des plages de la ville. On est allé faire également quelques photos sur un point de vue et visiter le marché de Nouméa, où nous avons acheté des fruits et du poisson.

Comme vous l’aurez compris, ces vacances étaient plus tranquilles, moins stressantes que de bouger partout chaque jour, mais beaucoup plus amusantes à cinq. Nous avons surtout bien rigolé et ça fait du bien de se retrouver en famille, de pouvoir partager tous ces moments ensemble et de revenir avec des expériences et des souvenirs en commun. Mais malheureusement, toute bonne chose a une fin, ces 3 semaines seront passées beaucoup trop vite à mon goût, alors imaginez Thomas. Les au revoir avec sa famille ont été assez tristes, puisqu’il nous reste encore 7 mois avant de les revoir, et surtout pour Thomas qui n’a pas eu la chance de voir sa maman… Et moi, j’attends toujours avec impatience de voir mes parents en mars, et le fait d’avoir été avec la famille de Thomas m’a fait un petit pincement au cœur, à me dire que le chemin est encore long avant de les retrouver… Mais je suis heureuse que Thomas ait eu la chance de voir sa famille, cette année, à l’autre bout du monde, ce qu’on n’avait pas pu faire lors de notre dernier voyage. 

Pour le prochain article, on se retrouvera cette fois-ci en Australie, sans transition avec la Nouvelle-Zélande. Je préfère faire un article à part, pour vous expliquer ce qui s’est passé pendant les quelques mois avant ce pays, et surtout pourquoi nous avons pris la décision d’écourter notre PVT, en Nouvelle-Zélande, après notre road trip australien. 

 

 

You may also like

Leave a Reply