Accueil, VIETNAM, Voyage

Hoi Han, la ville des lanternes

Dernier article de notre périple au Vietnam dans cette belle ville de Hoi Han, notre endroit préféré depuis que nous sommes dans ce si joli pays. Petite précision, notre voyage ne s’est pas arrêté après cette ville, car nous sommes ensuite allés plus au sud, plus précisément à Nah Trang et à Ho Chi Minh ville. Nous n’avons pas vraiment apprécié ces deux endroits et nous n’avons pas de photos à vous montrer ou d’événements à vous raconter. De plus, je suis malade depuis quelques jours (et oui encore le chaud/froid qui aura eu raison de mon corps), nous avons donc passé notre temps à nous reposer dans la chambre ou à profiter de la piscine et du soleil.

Revenons à l’essentiel de cet article et parlons de Hoi Han. C’est, à l’unanimité, l’endroit que préfère les touristes, de part ses milliers de lanternes qui s’illuminent à la tombée de la nuit et qui rendent la ville encore plus belle qu’en journée. A Hoi Han vous passez votre temps à visiter la vielle ville ou à la plage, s’il fait beau. Son accès n’est autorisé aux scooters et aux voitures qu’à partir de 10h30 et jusqu’à 15h30, il me semble. Ensuite, vous êtes tranquilles pour visiter et arpenter ces petites ruelles remplies de jolis magasins, de restaurants et de bars.

La beauté de cet endroit est due également aux bâtiments recouverts de terre cuite colorée,  la plupart du temps en jaune. Vous y retrouver également des temples à visiter. Ce qui rend encore plus agréable la balade, c’est la présence d’une rivière qui longe la veille ville, là où le soir les bateaux déposent les lanternes sur l’eau. C’est vraiment un endroit calme et vous pouvez vous promenez tranquillement sans avoir peur de vous faire écraser par un scooter ou une voiture.

Le soir, quand vous voyez toutes ces lanternes illuminer la ville, cet endroit devient magique et  vraiment magnifique, c’est quelque chose à voir. Ça m’a vraiment fait penser au dessin animé Raiponce, quand  le roi et la reine illuminent toute la ville pour rendre hommage à leur fille disparue. Ici, seules les lanternes illuminent la ville et très peu de lampadaires viennent gâcher ce spectacle. C’est assez unique à voir et je ne vois pas un autre endroit dans le monde (à ma connaissance) où vous pouvez assister à cette féerie.

A part cela, je n’ai rien d’autre à raconter puisque nous avons passé nos journées à marcher au hasard dans ces différentes petites ruelles, tout en nous arrêtant pour boire un smoothie, manger, faire du shopping ou simplement admirer l’architecture et ses lanternes suspendues dans toute la ville. Par contre, au niveau des tarifs c’est l’endroit le plus cher que nous ayons fait depuis notre arrivée au Vietnam, car c’est très, très touristique ! Cela faisait un moment que nous nous n’étions pas retrouvés au milieu de hordes de Chinois ou de Coréens, reconnaissables à leur drapeau levé en l’air par leur guide. Heureusement qu’ils n’arrivent qu’en fin d’après-midi, ce qui vous laisse plus de tranquillité en journée.

Ce qui est également super, c’est que vous avez un night market où nous avons mangé tous les soirs ! Exactement comme en Thaïlande, avec ses stands de food street vraiment pas chers et meilleurs que les restaurants ! Le marché n’a rien d’exceptionnel (sauf pour les shops où vous pouvez acheter des lanternes) car vous y retrouvez les mêmes produits que les magasins que vous voyez  en journée (néanmoins, les négociations sont beaucoup plus simples donc vous pouvez avoir un meilleur prix).

Attention, quand vous arrivez à Hoi Han, on risque de vous demander de payer 150 dong par personne pour accéder à la veille ville. Ne vous laissez pas avoir, ce n’est obligatoire que si vous souhaitez visiter les 5 temples qui se trouvent à l’intérieur de cette vielle ville. A l’entrée, vous trouverez différents guichets pour prendre votre ticket mais aucune barrière ne vous interdit l’accès. Comme s’est souvent le cas avec les Vietnamiens, un soir, un soi disant contrôleur vérifiait les tickets à la tête du client ! Évidemment nous avons été contrôlés, et pendant qu’il nous criait dessus pour acheter les tickets, d’autres étrangers passaient à côté, sans que personne ne leur demande rien. Un peu habitués à leurs combines pour arnaquer les touristes, nous lui avons gentiment répondu qu’on ne paierait rien, que nous passerions de l’autre côté pour rentrer dans la ville et effectivement il n’y avait personne. Il existe une trentaine d’entrée par les petites ruelles et je ne pense pas qu’il y ait un contrôleur à chacune. Encore une fois la roublardise de ces vietnamiens nous agacent fortement, mais nous sommes habitués maintenant, il faut juste ne pas se laisser faire.

Je conclurai donc notre voyage au Vietnam avec un avis assez mitigé. Nous avons vraiment adoré le nord du Vietnam, par son côté plus authentique et « bordélique ». Il y avait une âme et c’est ce qu’on aime retrouver dans nos voyages. Nous nous sommes moins enthousiasmés pour le sud qui est, selon moi, beaucoup plus touristique et envahi par les Russes et les tours opérateurs Asiatiques. Je trouve que le sud du pays est très occidentalisé, la culture vietnamienne se perd énormément et les restaurants se sont adaptés à la consommation des étrangers. Vous y retrouvez moins de nourriture locale, plus de fast food dans des centres commerciaux et de nombreux building. Cela reste tout de même un très joli pays que nous avons adoré visiter et nous sommes très heureux d’avoir eu la chance d’y venir. De ce séjour dans ce pays, nous garderons en mémoire un moment inoubliable : la Baie d’halong !! 

Le prochain article que vous lirez sera sur consacré aux Philippines. C’est un voyage que nous attendons depuis 2 ans et  surtout c’est un pays que nous avions déjà booké, après la  Nouvelle-Zélande, avant de rajouter les 3 autres pays d’Asie. Il nous tarde tellement d’aller dans ce pays et nous y resterons 1 mois.

You may also like

Leave a Reply