Accueil, VIETNAM, Voyage

Hanoï, le souk Vietnamien

Hanoï, ou comment passer de 30 degrés à 10 degrés… LE CHOC THERMIQUE ! Je vous avouerai qu’on n’était pas si mécontent d’avoir un peu de fraicheur. Cela faisait déjà plus d’un mois qu’on était dans la chaleur et nous nous retrouvions, pour quelques jours, dans le nord du Vietnam. Puis, c’est pas comme si on enchainait un mois aux philippines et trois semaines en Thaïlande, à la meilleure saison !

Nous sommes donc arrivés à Hanoï dans le froid après une journée d’avion, et tout ce qu’on apercevait depuis la vitre du taxi nous a de suite enthousiasmé ! Tous ces bars, toutes ces échoppes (de contrefaçons) et toute cette food street nous faisait totalement penser à l’ambiance de la Thaïlande. Nous avions vraiment hâte de commencer les visites, le lendemain. On a également vite compris qu’on aurait du mal à se faire comprendre des Vietnamiens. On pensait que leur niveau en anglais serait assez bon, étant donné que le tourisme est assez développé dans ce pays, et bien nous nous étions trompés… Nous avons pris notre premier fou rire dans le taxi, avec le chauffeur… Nous avions déjà essayé de lui demander combien de temps il y avait entre l’aéroport et notre hôtel. La seule réponse qu’il nous donnait, était: ” ok,ok,ok , okeyyyy “. On a vite lâché l’affaire et en arrivant devant l’hôtel on n’a pas pu s’empêcher d’éclater de rire.. Il nous le montrait en nous disant: ” ok, ok, hôtel ok, ok, okeyyyy “!!! On lui a répondu ” yes, it’s there”. Et là, sûrement perturbé par notre réponse, il a continué à avancer !!! Du coup, on a fini par utiliser son langage, c’est à dire à répéter des ” ok,ok,ok,ok, ” en continu, et comme il ne s’arrêtait pas, je suis sortie de la voiture . Je n’allais pas y rester là toute la nuit, hihihi . Nous avons ensuite enchainé avec une clim qui ne fonctionnait pas dans la chambre de notre hôtel… Vous me direz: ” Au pire on s’en fou, il fait froid” !! Mais non, Thomas avait chaud ! Au final, l’histoire a duré jusqu’à minuit, pour qu’on nous change de chambre et qu’on finisse par éteindre la clim au bout de 10 minutes. Thomas s’est vite rendu compte qu’on n’en avait pas besoin.. Tout ça pour ça, et le comble dans l’histoire, c’est qu’à cause de la clim, il est tombé MALADE et à qui il a refilé son rhume, à moi bien sûr ! Nous remercierons Thomas pour cette gentille attention, car grâce à lui, nous avions une clim allumée avec une température extérieure de 10 degrés… Des fois, je vous jure !!!!! 

Revenons à l’essentiel et à la découverte de la ville d’Hanoï. Nous n’avons pas fait les visites que la plupart des touristes font en venant ici. Les musées et les monuments historiques ce n’est pas trop notre délire. On a préféré privilégié la visite de la vielle ville avec son quartier des “36 rues et corporations”, où chaque rue est liée à un métier bien spécifique. Nous ne les avons pas TOUTES faites, mais nous avons eu le temps d’en parcourir quelques unes et de faire BEAUCOUP d’emplettes, car comme je le dis dans le titre, Hanoï c’est comme le souk de Marrakech. Vous y trouvez des magasins de contrefaçons à perte de vue et sincèrement c’est la première fois en Asie qu’on trouve que les imitations sont parfaitement reproduites. Thomas s’est acheté des Vans et des Nike, comme les miennes, et il faut vraiment regarder de très prêt pour trouver des différences. Par contre au niveau de la négociation du prix, c’est plus difficile, voire impossible. C’est la première fois que nous avons eu autant de mal à les faire baisser !! Ils ne lâchent rien et même quand vous faites semblant de partir, personne ne vous retient.. Et alors je ne vous parle même pas de l’amabilité des vietnamiens… J’écris cet article à la fin de notre voyage au Vietnam, et je peux vous dire que tout au long de notre trip dans ce pays, les vietnamiens se sont montrés désagréable voire parfois un peu agressif. Ils vous prennent également pour des “pigeons” et essaient de vous escroquer à longueur de temps. Si vous n’êtes pas d’accord avec eux, ils vous parlent très mal. Pour me justifier voici un exemple parmi tant d’autres. Thomas achète un paquet de cigarette à un certain prix et le lendemain, quand il va au même magasin, la même personne lui annonce un prix différent de la veille (évidement beaucoup plus cher). Heureusement qu’on est assez aguerri et que l’on ne se laisse pas faire, mais je me dis que les touristes qui n’ont pas l’habitude de voyager doivent se faire vraiment escroquer. Même si ses habitants ont rendu le séjour moins agréable, ce pays reste quand même une belle surprise ! Pour revenir à notre escale à Hanoï, je peux vous dire que le porte monnaie s’est vite allégé. On a passé la journée à faire les magasins tout en profitant de la frénésie et du foutoir de cette cité. Personne ne respecte les panneaux signalétiques, ni les feux d’ailleurs, et quand vous êtes piétons, vous traversez les rues en fermant les yeux, sinon vous resterez un moment au même endroit….

Le lendemain nous sommes quand même allés voir quelques sites incontournables d’Hanoï. Nous sommes allés voir le chemin de fer qui passent en pleins milieu des maisons des Vietnamiens et je peux vous dire que c’est très impressionnant !! Le train passe au raz de leurs habitations et personne n’a l’air de s’en préoccuper plus que ça, heureusement qu’il ne passe pas toutes les 5 minutes. Il y a un train le matin à 7h et le soir à 19h, soit 2 fois dans la journée. Nous nous sommes donc baladés le long du chemin de fer et ce qui est pittoresque, c’est que tout le long vous avez des petits cafés qui se sont installés. La vie poursuit sont cours, avec des enfants qui joue au milieu des rails et des mères de famille qui étendent leur linge. C’est vraiment atypique !!

Nous avons continué notre journée en nous baladant autour du lac “Hoan Kiem”,qui est “THE PLACE” pour les Vietnamiens. Apparemment, quand il fait beau (nous, il a plu et fait assez froid), c’est le lieu de rendez-vous pour piqueniquer, faire du sport, ou tout simplement se détendre. La particularité de ce lac est qu’il est traversé par le fameux pont rouge appelé ” Cầu Thê Húc” et qui permet d’accéder à une île avec un temple en son milieu. Le soir quand il est éclairé, c’est très joli.

Nous avons fini la journée avec un spectacle appelé les “Puppets Water”, unique au monde apparemment, puisqu’il n’est représenté qu’au Vietnam. Pour faire bref, c’est un spectacle de marionnette en bois sur l’eau. Il faut d’ailleurs réserver à l’avance les billets car c’est plein tout les soirs. Vous commencez à nous connaître, comme très souvent, rien n’est jamais simple avec nous !! Nous avions la ferme conviction que ce fameux spectacle se passait sur le lac, puisqu’il était sur l’eau.. Pour nous, il fallait être synchro avec la météo car comme je vous le disais plus haut,  ce n’était pas la bonne saison pour visiter Hanoï. Le jour où nous avions pris nos billets, il annonçait de la pluie pour le soir. Nous sommes revenus au guichet pour demander d’échanger nos billets au lendemain, car ” the weather is not good to night”. Un peu surprise, elle nous dit d’accord et échange nos billets. Le lendemain, avec Thomas, on se rend compte qu’on a oublié de demander exactement où se situait ce spectacle sur l’eau. On est donc revenu voir cette même personne et elle nous a répondu que c’était dans le théâtre où nous avions acheté nos tickets… LA HONTE ! Vous l’aurez donc compris, ce spectacle se déroule dans une salle couverte, avec un bassin rempli d’eau ! Oui, oui on est irrécupérable. On a bien rigolé sur le moment et surtout pendant le spectacle, parce qu’avec Thomas on s’est demandé ce qu’on faisait là ! C’est très bien fait, mais l’histoire est racontée en Vietnamien, donc incompréhensible. Vous avez également tous les touristes chinois autour de vous qui font des “hoooooo et haaaaa” à chaque fois, c’est assez drôle ! Je pense que le spectacle aurait beaucoup plus intéressé mes neveux car c’est assez enfantin ! On a quand même bien rit et passé un bon moment. 

Ce début de voyage au Vietnam est assez positif, mais j’ai hâte de découvrir la suite, qui risque d’être plus magiques, car on se retrouve pour le prochain article dans la BAIE D’HALONG.

 

You may also like

Leave a Reply